Victoires,suite d’études, futur et nouveaux départs (?)

Un petit article plus personnel pour, euh.. faire le point ?

Jusqu’à maintenant, je vivais encore chez mes parents, parce qu’on est pas bien loin de la fac. Bon on peut pas dire que ça m’enchantait, c’est dur de cohabiter, surtout quand tout le monde a des habitudes contraires aux miennes, et des fois sensoriellement c’est l’enfer (BAISSEZ LE SON DE LA TELE GRR). Bref. Je me suis mise en recherche de master en mai, j’ai eu des réponses définitives en juillet (je peux vous dire que l’attente était du genre bien horrible..)

Je suis acceptée en master Culture et Arts du Spectacle à Tours. Ce n’était pas mon premier choix, mais ça reste une bonne nouvelle parce que bon, il est sympa ce master et je vais pouvoir faire ce que je veux (travailler dans des théâtres ou gérer des festivals, etc. BONJOUR J’AI PEUR DES TELEPHONES ET DES GENS ET JE VEUX FAIRE DE LA COMMUNICATION. MAIS QU’ELLE EST DRÔLE.).

Le truc c’est que voilà !! Mon dieu ça y est ! Je pars de la maison, je vais vivre TOUTE SEULE et gérer ma vie TOUTE SEULE et faire à manger TOUTE SEULE et les courses et être dans une ville où je n’ai jamais mis les pieds et où je ne connais personne !

..

tumblr_lax5svEzou1qblnoc_zpsa5cab91d

 

QUE DIRE. L’excitation a tendance à laisser place à la peur. Le changement ça me réussit pas. SURTOUT le changement de classe, je déteste devoir faire connaissance et m’habituer à de nouvelles personnes quand ça se passait bien dans la classe précédente. Et cette année je n’aurai pas une copine à suivre partout pour m’aider à faire connaissance avec les autres. ET SI JE ME PERDS ? ET SI JE BRULE L’APPART EN FAISANT A MANGER ? ET SI PERSONNE NE M’AIME ? ET SI EN FAIT JE SUIS NULLE ET JE RATE LA FAC ET MES PARENTS PAIENT L’APPART POUR RIEN ? ET SI JE SUIS MALADE ET J’AURAI TROP PEUR D’ALLER VOIR UN MEDECIN (sans rire, c’est mon genre)

Anxiété quand tu nous tiens. Je n’ai plus qu’à essayer de me calmer jusqu’à ce que je déménage, et essayer d’emporter des objets familiers (peluche, couverture d’enfant) pour me sentir chez moi une fois là bas. Haha. Au moins, je ferai un truc que j’aime, et du théâtre, et mon meilleur ami vit à une heure de Tours, et ils ont un peu le meilleur CRA du coin. Je pense aller les voir pour un éventuel diag asperger. 

 

Sinon, là je rentre d’une semaine de bénévolat au théâtre du peuple à Bussang et ça s’est très bien passé. Pour tout vous dire, j’ai fait une crise de panique une semaine avant de partir parce que le trajet sncf était pas comme d’habitude, je devais prendre un car alors que c’était pas ce qui était prévu dans ma tête, et j’ai jamais pris de car seule hors de chez moi, et du coup j’ai eu peur et j’ai pleuré et j’ai failli annuler. Oui oui. La veille du départ, j’étais super stressée aussi. Mais au final, j’ai vu des beaux spectacles, et c’était très étrange parce que j’étais pas aussi flippée socialement que d’habitude (même si j’avais mes réticences, non pitié madame je veux pas haranguer la foule). J’ai fait des choses dans ce contexte que je pourrais pas refaire ailleurs si on me le demandait, c’est super bizarre et quand même très chouette aussi, normalement je parle pas à des inconnus comme ça. Bon, j’ai quand même fait une bétise à un moment et j’ai fondu en larmes (j’ai été incapable de dire non à des gens et ça a posé de gros problèmes). En fait tout allait bien tant que je faisais les choses bien ! Dès que je faisais une erreur le risque était que je pleure.

Pendant les spectacles on devait parler tout bas alors j’avais des « temps calmes », et pendant les pauses j’allais me reposer dans la chambre si besoin. Super ambiance, tout le monde était très gentil ,(même si comme d’habitude j’avais peur qu’ils me trouvent bizarres ou me détestent tous.). Je pense d’être dans un cadre qui me passionnait a beaucoup aidé, on a beaucoup parlé théâtre !  J’ai même travaillé au bar ! (mais c’était dur et j’ai presque pleuré à un moment, jusqu’à ce que je découvre que j’avais qu’à faire la vaisselle pour pas prendre de commande ou gérer de l’argent. J’ai jamais autant lavé de verres et d’assiettes de ma vie.) . Arracher les tickets des gens au début du spectacle ou gérer la librairie était plus à mon goût que les autres tâches comme le parking ou LE BAR. :p

Enfin bon résultat, là je suis épuisée sur mon canapé, mais avec des spectacles pleins la tête.

Publicités