Indépendance..

Et voilà, ça fait bien deux semaines que je suis installée à Tours, dans mon nouveau petit chez moi.  L’adaptation n’a pas été sans péripéties, mais heureusement, je suis pleine de ressources (haha.) !

Image

On ne sait jamais.

Que dire, que dire, la première semaine était plutôt tranquille, les cours n’avaient pas commencé alors j’ai pu mettre à l’épreuve mon légendaire sens de l’orientation pour visiter la ville. Et en fait, elle est plutôt simple pour se repérer. Enfin, quand on ne sort pas du centre ville, j’imagine… Pour aller de la gare à la fac, il suffit de suivre le tram ! J’ai pu prendre mes marques, que ce soit dehors (bon, je me trompe encore de bus des fois et c’est la panique), ou dans l’appart’ (LA CUISINE).

J’ai l’avantage d’aimer la nourriture simple, alors bon je me débrouille (des pââââtes). On croise les doigts, je n’ai pas encore eu d’accidents (à part quelques fois ou je me suis un peu brûlé les doigts, mais ça.. une routine !)

Heureusement que je ne suis pas quelqu’un qui aime être sociable, parce que bon là, je connais personne. Je me débrouille, je fais ce que j’ai à faire, mais on peut pas dire que je sois au top niveau anxiété. DES INCONNUS. DES INCONNUS PARTOUT. DES ENDROITS NOUVEAUX PARTOUT. Je fais de gros efforts puisque j’ai réussi à passer un coup de téléphone cette semaine (je suis phobique du téléphone), mais j’ai encore du mal à rester calme quand je sors.. Heureusement que les casques à musique existent ! Je n’ai pas trop de repères ici alors forcément c’est plus difficile que dans la ville où je suis née, et ça s’en ressent. J’évite tous les regards et je marche en regardant mes pieds.. Heureusement, dès que je rentre à l’appartement ça va mieux, je pense qu’il est là, mon repère. C’est déjà tout décoré à mon goût, et c’est vraiment mon endroit.

Cette semaine j’ai aussi commencé les cours, et, comment dire… Je n’ai jamais vu un bâtiment de fac aussi compliqué. C’est à dire que ma fac à Dijon, c’est un bâtiment rectangulaire, donc l’emplacement des salles est juste linéaire, c’est tout bête (bon il y a le problème des extensions, mais le pire qu’on pouvait faire c’était de se tromper de côté). A Tours, c’est un bâtiment qui « s’enroule » autour d’une cour centrale d’après ma très mince compréhension. Avec pleins de couloirs, certains minuscules (pourquoiiii). Du coup je comprends pas trop la logique des salles et je passe mon temps à tourner ! Il y a aussi des escaliers partout qui ne mènent jamais au même endroit. C’est Poudlard… Le fonctionnement est également différent (celui de la photocopieuse est, à ce jour, toujours un mystère), donc je suis assez perdue et me contente de trouver mes salles et d’écouter en classe. C’est déjà pas mal !

Je n’ai eu que très peu de cours vu que c’est la première semaine, mais l’atelier théâtre en anglais (!!) était assez mouvementé. J’ai eu de gros problèmes de tension et de posture (en même temps, faire des exercices avec les inconnus de ma nouvelle classe, ça risquait d’être difficile !!). Le cauchemar des profs de théâtre 😀

« DÉTENDS TES ÉPAULES »

« DÉTENDS TES MAINS »

(vous venez de me demander de regarder mon partenaire dans les yeux je risque pas de me détendre)

(j’ai regardé son nez pendant tout l’exercice ;))

Image

Les mains « clignotants », disait le prof de théâtre.

Oh, et j’ai donc appelé le CRA. Mais il me faut une lettre d’un psychiatre avant d’avoir le moindre rendez-vous diagnostic, et je sais pas où aller. LET THE FUN BEGIN.

Publicités

3 réflexions sur “Indépendance..

  1. débuts très prometteurs! Bravo et bon courage; mon apprentissage de la liberté, c’est à la fac que je l’ai fait! souvenirsssss

  2. Bravo Eli! Quelle détermination! Vous allez découvrir petit à petit la ville de Tours = elle est carrément magnifique! Suivre la ligne de Tram est une bonne idée, elle sera un bon guide, sinon, faites comme moi qui croyait m’y perdre le mois dernier = demandez aux commerçants, ils sont vraiment habitués à réorienter les touristes! La Loire si sauvage et si accueillante sur ces « bords de Loire », est propice à la méditation et au repos, à quelques 100taine de mètres du Centre Ville! Si besoin d’un contact humain, faites-le savoir: mon fils aîné y travaille (Tours Nord) et son plus jeune frère étant dyspraxique sévère, il est donc en terrain connu et se questionne justement sur l’avenir de son frère et son potentiel d’autonomisation… Bonne route.

    • Elle est très belle la Loire, le bâtiment de la fac de lettre est juste devant alors je passe par là tous les jours :). Il me tarde de voir tous les musées mais pour l’instant à force d’étudier les lignes de bus je m’en sors x)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s